Partenaires

LET
CNRS
Université de Lyon
Université Lyon 2
ENTPE


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Actualités

RECHERCHE

Dounia Khallouki, Mobilisations autour des projets aéroportuaires, le rôle des connaissances en action. Directeur de thèse : Philippe Zittoun. Financement : ENTPE 4A. Début : oct. 2014.

Depuis une trentaine d’années, les projets de création ou d’agrandissement d’aéroport sont sources de nombreux conflits et tensions. Cette thèse en science politique vise à mieux comprendre comment des mobilisations vont influencer le déroulement d’un projet d’aéroport et, inversement, comment les projets d’aéroport vont jouer sur les mobilisations, l’articulation entre mobilisations et processus décisionnels formant le cœur du questionnement. Le socle théorique de ce projet se base sur l’analyse des politiques publiques d’une part, et la sociologie des mobilisations d’autre part. Le but de ce travail est de créer des liens entre ces deux disciplines, en étudiant notamment le travail argumentaire des acteurs. La méthodologie est celle d’une enquête de terrain basée sur l’étude de deux ou trois cas concrets, les entretiens semi-directifs étant la matière première de cette enquête. Le premier terrain envisagé est le cas de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.
Nicolas Pelé, Évaluation du coût d’un système de déplacement urbain. Directeur de thèse : Jean-Pierre Nicolas. Financement : ENTPE 4A. Début : oct. 2014.

Les contraintes financières relatives au système de déplacements urbains sont de plus en plus importantes, tant pour les ménages, du fait de l’augmentation des coûts liés à la voiture, les collectivités aux capacités d’intervention financières de plus en plus réduites, que les employeurs, sollicités via le versement transport et le remboursement partiel des abonnements de leurs salariés. Les dynamiques urbaines – augmentation du prix du foncier en centre-ville, périurbanisation croissante – questionnent également la durabilité économique des systèmes de mobilité urbaine. Dans ce contexte, la thèse portera sur l’évaluation des composantes des coûts et sur la compréhension de leurs interactions avec la dynamique urbaine. Sur le terrain de l’aire urbaine lyonnaise, la thèse s’adossera à la plateforme LUTI SIMBAD pour simuler les évolutions de coûts à l’horizon 2030 selon différents scénarios d’évolutions urbaines. Dans l’objectif d’une mise en perspective internationale du travail, une co-tutelle avec l’École Polytechnique de Montréal est envisagée.
Pierre Leviaux, Three Essays on the Biological Hypothesis in Evolutionary Cliometrics. Directeur de thèse : Antoine Parent. Financement : Contrat doctoral. Début : oct. 2014.

Le recours à des analogies ou à des concepts biologiques est un aspect important dans l’histoire des relations entre biologie et économie. La cliométrie évolutionniste n’y échappe pas, en particulier lorsqu’elle s’intéresse à l’évolution historique de la croissance économique. L’objectif de cette thèse est de contribuer à la compréhension de la dynamique de la croissance en temps historique long, selon trois dimensions. Elle vise tout d’abord à questionner la pertinence et la validité des déterminants biologiques de la croissance avancés par deux cliomètres majeurs, Robert Fogel (Prix Nobel 1993) et Oded Galor (Unified Growth Theory), et à replacer ces deux auteurs dans l’histoire de la pensée économique évolutionniste. Dans un 2ème chapitre, cette thèse propose de tester l’impact d’autres variables, biologiques ou non, sur la dynamique de la croissance en temps historique long, afin d’enrichir la Théorie de la Croissance Unifiée. Enfin, en collaboration avec Guillaume Beslon, professeur en bio-informatique à l’INSA, le 3ème chapitre applique des outils et des méthodes issus de la modélisation des systèmes complexes en biologie à l’analyse de la dynamique de la croissance, dans le but de repenser les relations entre biologie et économie en termes de similarités structurelles.
VOIR AUSSI

l’ensemble des thèses en cours