Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/php56/www.let.fr/www/config/ecran_securite.php on line 225
Laboratoire Aménagement Economie Transports - Nouvelle recherche : les taxis-clandos de Dakar, entre informalité et modernité ?

Partenaires

LET
CNRS
Université de Lyon
Université Lyon 2
ENTPE


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Actualités

Nouvelle recherche : les taxis-clandos de Dakar, entre informalité et modernité ?




Porteurs du projet : LAET (ENTPE – Univ. Lyon 2 – CNRS) : Gaële Lesteven et Pascal Pochet
Contributeurs : IGT-Institut de Gouvernance Territoriale (UCAD) : Momar Diongue, Dramane Cissokho et Papa Sakho

Intitulé Informalité vs « modernité » ? Les services de taxis clandestins dans le système de mobilité à Dakar, ce projet est porté par Gaële Lesteven et Pascal Pochet, chercheurs au LAET. Sélectionné lors de l’appel à projets Impulsion de l’IDEX–Lyon en 2020, ce projet est soutenu financièrement par l’ENTPE. Il s’inscrit dans le cadre de l’accord de collaboration entre l’ENTPE et l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar au Sénégal.

Souvent désignée « ville-pilote » en matière de transport, Dakar s’illustre pourtant par un transport informel très présent. C’est notamment le cas de voitures particulières utilisées comme taxis collectifs sans licence. Ces taxis clandestins (communément appelés « taxis-clandos » ou « clandos »), non reconnus par les autorités, jouent un rôle important dans la desserte des périphéries de Dakar, notamment dans des zones délaissées par les autres modes de transport. Sans possibilité de régularisation, ils répondent pourtant à un besoin croissant de déplacements. L’objectif du projet est d’éclairer le fonctionnement, qui reste mal connu, de l’activité de taxis-clandos et de mieux connaître leurs usagers et les formes de mobilité auxquelles les clandos contribuent. Une méthodologie mixte qualitative-quantitative est employée : observation, entretiens semi-directifs auprès de propriétaires de véhicules, de chauffeurs et d’usagers de clandos, recensement et description des « garages » (lieux de prise et de dépose des passagers) par investigations de terrain, et questionnaires auprès des chauffeurs. Dans le cadre de la collaboration avec l’UCAD, une première mission sur le terrain à Dakar a été réalisée en novembre 2021. A cette occasion des étudiants de licence et master ont participé à la réalisation des enquêtes. Un second terrain est prévu au printemps 2022.


Contacts : Gaële Lesteven et Pascal Pochet
Crédit photographique : Aïssatou Dieng et Assane Ngom