Partenaires

LET
CNRS
Université de Lyon
Université Lyon 2
ENTPE


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Annuaire

ORTAR Nathalie

Toutes les versions de cet article : English , français





Chargée de recherche du Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie (MEDDE)

2010-2011 Distinguished visiting scholar, Département d’anthropologie, San Jose State University, Etats Unis

LAET - ENTPE, Rue Maurice Audin, F-69518 Vaulx-en-Velin Cedex
Téléphone : +33 (0) 4-72-04-77-84 - Fax : +33 (0) 4-72-04-70-92
Contact : Nathalie.Ortar@entpe.fr




Identifiants chercheur Réseaux sociaux
• Archives ouvertes : 497946
• IdRef : 071610022
• ORCID : 0000-0002-5503-3585
• ResearcherId : E-4040-2015
• LinkedIn : nathalie-ortar-b392557b
Citations Google Scholar

DOMAINES DE RECHERCHE

quotidien, énergie, mobilité spatiale et résidentielle, habiter, culture matérielle


PARCOURS ET AXES DE RECHERCHE

• Habiter et mobilité

Mes recherches ont principalement porté sur les liens entre l’habiter et la mobilité spatiale, résidentielle comme professionnelle. Dans ce cadre j’ai exploré différentes formes de multilocalisation résidentielle : la résidence secondaire rurale lors de ma recherche doctorale en France de 1994 à 1998, puis les datchas en Russie au début des années 2000, la multilocalisation pour raison professionnelle de 2006 à 2008 dans le cadre d’un contrat de recherche pour l’ADEME. Ces différentes enquêtes, que j’ai abordé tant au travers des relations sociales tissées dans et par ces lieux que de l’importance de la matérialité des lieux et des pratiques sociales qui y sont établies, ont été l’occasion de nourrir une analyse du sens du dédoublement des espaces quotidiens pour les individus comme pour leur famille. Les résultats obtenus ont servi de socle à une réflexion sur les modalités d’un habiter dans un monde marqué par l’importance sociale, symbolique et économique du mouvement, ce qui représente l’une des particularités de l’habiter contemporain. D’autres recherches portant sur les modes d’habiter en périurbain menées en France depuis 2004 et aux États-Unis en 2010 sont également venues nourrir cette réflexion. Elles ont été autant d’occasions d’investiguer les choix résidentiels et de les confronter à un quotidien caractérisé par la séparation spatiale des domaines d’activité.

Je postule qu’habiter le monde contemporain ne peut être appréhendé sans interroger la place des mobilités qui jalonnent les parcours de vie tout comme la mobilité ne peut être interprétée sans questionner ce qu’habiter veut dire. Renvoyant à un système de potentialités caractérisé par des intentions, des stratégies et des choix, la mobilité ne peut dès lors être appréhendée sans une analyse des phases d’immobilité et des ancrages tant géographiques que cognitifs ou relevant d’autres formes de matérialité. Questionner la place des mobilités et leurs effets sur l’habiter impose donc d’analyser l’articulation de l’habiter à la mobilité au travers du rôle de la matérialité, du temps et de la sensorialité. Les résultats de ces recherches constituent la thèse centrale de mon mémoire d’habilitation à diriger des recherches.

• L’énergie

Depuis 2010, parallèlement à ces recherches je développe une réflexion autour les changements de comportement qui interviennent dans les modes d’habiter dans un contexte d’injonction au développement durable, ce qui m’a conduite à interroger la place de l’énergie dans le quotidien. Portés par la montée en puissance des enjeux environnementaux, la perspective d’épuisement des ressources d’hydrocarbures conventionnels et les reconfigurations géopolitiques, les enjeux énergétiques ont acquis un statut central dans le monde contemporain. Toute transition énergétique est en effet accompagnée de changements sociaux de fond et redessine de façon fondamentale les sociétés, une transformation accélérée par les crises environnementale et économique qui imposent d’ores et déjà des changements de comportement. Dès lors la transition énergétique ne renvoie pas uniquement à des choix techniques et scientifiques mais engage profondément nos modes d’être ensemble, nos relations à notre environnement et nos routines quotidiennes. Impulsée par les travaux menés dans le cadre de l’ANR TransEnergy mes recherches se poursuivent en ce sens. Parallèlement j’ai engagé le dialogue avec d’autres anthropologues menant des recherches destinées à qualifier l’énergie et sur les modalités de son appréhension dans un cadre européen.

• Recyclage et récupération

Prolongeant sur des artefacts contemporains mes recherches sur le développement durable et les usages sociaux des objets et du patrimoine, j’ai développé en collaboration avec l’anthropologue Elisabeth Anstett une réflexion sur les multiples enjeux d’un usage second de la culture matérielle. Nous avons mis en place un atelier de recherche destiné à interroger directement les pratiques de recyclage et de détournement des objets. Cet atelier, intitulé « La deuxième vie des objets : anthropologie et sociologie des pratiques de récupération » et qui a accueilli Howard J. Becker lors de son inauguration en octobre 2011, a été adossé à un carnet de recherche ainsi qu’une collection éditoriale « Matière à recycler » chez Pétra. Cet espace de réflexion et d’échange connait une audience internationale et la dernière journée d’étude s’est déroulée à Buenos Aires en mai 2016.


SÉMINAIRE ET COURS

Sociologie des mobilités (Cours donné à l’ENTPE à destination d’élèves ingénieurs de troisième année).


PUBLICATIONS

● Ouvrages

Ortar N., La vie en deux. Familles françaises et britanniques à l’épreuve de la mobilité professionnelle, Paris, Pétra, 2015, 272 p.

● Direction d’ouvrages et de numéros de revue

Ortar N., Salzbrunn M., Stock M. (dir), (à paraître), Mobilité/migration : quelle actualité des concepts ?, Rennes, Presses Universitaires de Rennes.

Ortar N., Subrèmon H. (dir), (à paraître), Le quotidien de l’énergie, Rennes, Presses Universitaires de Rennes

Anstett E., Ortar N. (dir.), (à paraître), La morale des restes. Jeux de pouvoirs dans nos poubelles, Paris, Pétra, coll. Matière à recycler

Anstett E., Ortar N. (dir.), 2015, La deuxième vie des objets : Recyclage et récupération dans les sociétés contemporaines, Paris, Pétra, coll. Matière à recycler, 210 p.

Belmessous F., Bonneval L., Coudroy de Lille L., Ortar N. (dir.), 2014, Logement et politique(s) : un couple encore d’actualité ?, Paris, L’Harmattan, coll. Habitat et sociétés, 274 p.

Morel-Brochet A., Ortar N. (dir.), 2014, Les modes d’habiter à l’épreuve de la durabilité, Norois, n°231.

Lejoux P., Ortar N. (dir.), 2014, La transition énergétique : vrais enjeux, faux départs ?, SHS web of conferences, vol. 9.

Morel-Brochet A., Ortar N. (dir.), 2012, La fabrique des modes d’habiter. Homme, milieux et lieux de vie, Paris, L’Harmattan, coll. Habitat et sociétés, 313 p.

● Articles dans des revues à comité de lecture

Ortar N., (à paraître), « Domesticating Transport : the Sensory Experience of work-related travel », The Senses and Society.

Ortar N., (à paraître), “Dealing between different crises : lessons from an in-depth study in France”, Transport Policy.

Lejoux P., Ortar N., 2014, « Les choix de mobilité des ménages et des entreprises à l’aune des nouvelles contraintes énergétiques : quelle prise en compte de la pollution atmosphérique ? », Pollution atmosphérique [En ligne], N° 223 - Juillet-décembre, mis à jour le : 18/12/2014, consulté le 9 juin 2016 URL : http://lodel.irevues.inist.fr/pollution-atmospherique/index.php?id=4615

Ortar N., 2014, « Le quotidien peut-il être durable ? Routines dans la baie de San Francisco », Norois, n°231, pp. 13-25. Morel-Brochet A., Ortar N., 2014, « Les modes d’habiter à l’épreuve de la durabilité », Norois, n°231, pp. 7-12.

Goyon M., Ortar N., 2009, « Désir de maison à l’aune du parcours résidentiel », Articulo – Journal of Urban Research. [Online], 5 | 2009, mis en ligne le 25 avril 2010, consulté le 9 juin 2016 URL : http://articulo.revues.org/1427

Ortar N., 2009, « Entre choix de vie et gestion des contraintes : télétravailler à la campagne », Flux, automne, pp. 49-57.

Ortar N., 2008, « Entre ville et campagne le difficile équilibre des périurbaines lointaines », Métropoles, n°3, mis en ligne le 18 septembre 2008, consulté le 09 juin 2016. URL : http://metropoles.revues.org/1642

Klein O., Ortar N., Pochet P., 2007, « Mobilités, différenciations et inégalités : des questions actuelles », EspacesTemps.net [En ligne], mis à jour le : 24/04/2007 consulté le 9 juin 2016 URL : http://www.espacestemps.net/articles/mobilites-differenciations-et-inegalites-des-questions-actuelles/

Ortar N., 2005, « Les multiples usages de la datcha des jardins collectifs », Anthropologie et sociétés, vol. 29, n°2, pp. 169-185.

Ortar N., 1994, « Châteauneuf d’Entraunes : des résidents secondaires en quête d’identité », Économie rurale, juillet-août, p. 45.

• Articles dans des revues sans comité de lecture

Lejoux P., Ortar N., « Energy transition : real issues, false starts ?”, in Lejoux P., Ortar N. (dir.), La transition énergétique : vrais enjeux, faux départs ?, SHS web of conferences, vol. 9, 2014.

Ortar N., Drouilleau F., « High-tension choices : an analysis of everyday energy-related practices among Lyon-based families”, in Lejoux P., Ortar N. (dir.), La transition énergétique : vrais enjeux, faux départs ?, SHS web of conferences, vol. 9, 2014.

Ortar N., « Qui bouge qui reste dans le couple : les immobiles ne sont-ils pas les vrais mobiles ? », e-migrinter, Et l’immobilité dans la circulation ?, 2013, n°11. Consulté le 9 juin 2016 http://www.mshs.univ-poitiers.fr/migrinter/e-migrinter/201311/e-migrinter2013_11_094.pdf, consulté le 25 novembre 2013.

Ortar N., 2011, « Télétravailleuse à la campagne, un pis-aller nécessaire ? », Métropolitiques, 7 mars 2011. Consulté le 9 juin 2016 URL : http://www.metropolitiques.eu/Teletravailleuse-a-la-campagne-un.html

Ortar N., 2007, « Une datcha pour la retraite en Russie », Cahiers parisiens, Parisian Notebooks, vol. 3, pp. 724-740.

Ortar N., 2007, « Parcours existentiels et résidentiels en périurbain », Urbanisme, n°356, pp. 68-70.

● Chapitres dans un ouvrage collectif

Lejoux P., Ortar N., « Les pratiques de mobilité des ménages et des entreprises à l’épreuve de la transition énergétique : quelles dynamiques de changement ? Le cas des territoires périurbains de l’agglomération lyonnaise », in Scwarwell H.-J., Leducq D., Groux A., Transitions énergétiques : quelles dynamiques de changement ?, Paris, L’Harmattan, 2015, pp. 107-120.

Ortar N., « Le périurbain est-il le nouveau territoire des classes moyennes ? Une analyse longitudinale à partir d’une commune de l’Ain », in Bouffier S., Brelot C., Menjot D. (dir.), Aux marges de la ville. Paysages, sociétés, représentations, Paris, L’Harmattan, 2015.

Anstett E., Ortar N., « Qu’est-ce que récupérer ? » in Anstett E., Ortar N. (dir.), La deuxième vie des objets : Recyclage et récupération dans les sociétés contemporaines, Paris, Petra, coll. Matières à penser, 2015, pp. 3-9.

Ortar N., « Chapitre 3 – Conserver, se débarrasser, donner, vendre. De l’art de composer avec les objets dans la Silicon Valley », in Anstett E., Ortar N. (dir.), La deuxième vie des objets : Recyclage et récupération dans les sociétés contemporaines, Paris, Petra, coll. Matières à penser, 2015, pp. 47-66

Belmessous F., Bonneval L., Coudroy de Lille L., Ortar N., « Introduction générale », in Belmessous F., Bonneval L., Coudroy de Lille L., Ortar N. (dir.), Logement et politique(s) : un couple encore d’actualité ?, Paris, L’Harmattan, coll. Habitat et sociétés, 2014, p. 17-24.

Ortar N., « Quatrième partie : familles et Etat, complémentarités et désunions. Introduction », in Belmessous F., Bonneval L., Coudroy de Lille L., Ortar N. (dir.), Logement et politique(s) : un couple encore d’actualité ?, Paris, L’Harmattan, coll. Habitat et sociétés, 2014, p. 227-230.

Ortar N., « La mémoire des résidences secondaires : quand les objets nous façonnent », in Morel-Brochet A. & N. Ortar (dir), La fabrique des modes d’habiter. Homme, lieux et milieux de vie, Paris, L’Harmattan, coll. Habitat et sociétés, 2012, p. 267-282.

Morel-Brochet A. & N. Ortar, « Introduction », in Morel-Brochet A. & N. Ortar (dir), La fabrique des modes d’habiter. Homme, lieux et milieux de vie, Paris, L’Harmattan, coll. Habitat et sociétés, 2012, p. 13-33.

Vincent-Geslin S. & Ortar N., « Aller et retour : une utilisation réversible de l’espace », in Vincent-Geslin S., Kaufmann V., (Eds), Mobilité sans racine. Plus loin, plus vite… plus mobiles ?, éditions Descartes & Cie, collection Cultures Mobiles, 2012, p. 35-50.

Vincent-Geslin S. & Ortar N., « De la mobilité aux racines », in Vincent-Geslin S., Kaufmann V, (Eds), Mobilité sans racine. Plus loin, plus vite… plus mobiles ?, éditions Descartes & Cie, collection Cultures Mobiles, 2012, p. 51-64.

Ortar N., « Une ancre pour être mobile : parcours de résidents secondaires et permanents dans l’Ain et le haut pays des Alpes-Maritimes », in M. Berger, L. Rougé, Etre logé, se loger, habiter, Regards de jeunes chercheurs, Paris, L’Harmattan, 2011, p. 245-256.

Legrand C., Ortar N., « L’hypermobilité est-elle à l’origine de nouveaux modes d’habiter », in Depeau S., Ramadier T. (dir.), Se déplacer pour se situer, Places en jeux, enjeux de classes, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2011, p. 57-72.

Ortar N., « Les indicateurs de bruit à Lyon », in Des indicateurs pour gouverner : boussoles ou miroirs déformants ?, Zittoun P. (dir.), Paris, édition PUCA recherche, 2009, p. 107-124.

Mandinaud V., Ortar N., Zittoun P., « Les mobiles cartographiques : artefacts techniques ou ressources pour l’action ? » in Allard P., Fox D., Picon B., Incertitudes et environnement, la fin des certitudes scientifiques, Aix, Edisud, 2008, p. 99-114.

Ortar N., Bossuet L., « Le choix de la campagne », in Fol J. (sous la dir.), Le futur de l’habitat, Paris, Jean-Michel Place/PUCA, 2008, pp. 35-49.

Ortar N., « La campagne, la maison et les femmes : aux limites des mobilités périurbaines en France », in Gavray C. (Ed.), Femmes et mobilités, Marcinelle, Cortext Editions, 2007, p. 221-237.

Gessat-Anstett E., Ortar N., « Circuler entre ville et campagne. Evolution de l’usage des résidences secondaires en France et en Russie », in Luginbühl Y. (Ed.), Nouvelles urbanités, nouvelles ruralités en Europe, Bruxelles, Peter Lang, 2007, p. 111-118.

Ortar N., “Chapter X. Villagers and Dachniki in Post-soviet Russia : A Complex Relation” in Reflecting Transformation in Post-socialist Rural Areas, Heinonen M., Nikula J., Kopoteva I., Granberg L. (eds), Cambridge, Cambridge Scholars Publishing, 2007.

Ortar N., « Le secondaire peut-il devenir principal : évolution des usages de la résidence secondaire à Châteauneuf d’Entraunes », in Giaume J.M., Magail J. (dir), Le Comté de Nice. De la Savoie à l’Europe. Identité, mémoire et devenir, Nice, Serre, 2006, p. 211-216.

Ortar N., « Restaurer sa maison à l’ombre d’un patrimoine », in Gravari-Barbas M., Habiter le patrimoine enjeux-approche-vécu, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2005, p. 41-50.

Ortar N., « La villégiature au chalet », in Brun B., Dufour A.H., Picon B., Ribereau-Gayon D. (Eds.), Cabanes, cabanons et campements. Formes sociales et rapport à la nature en habitat temporaire, Grasse, Bergier Editions, 2002, p. 285-290.

Gessat-Anstett E., Ortar N., « Entre villégiature et repères identitaires, les pratiques spatiales des résidents secondaires français et russes », in Berger A. (Ed.), Dynamique rurale, environnement et stratégies spatiales, Montpellier, Presses de l’Université Paul Valéry, 2001, p. 475-480.

Ortar N., « Les multiples réalités de la résidence secondaire », in D’une maison l’autre, Bonnin P., de Villanova R., Créaphis Editions, Paris, 1999, p. 139-154.

● Communications dans des manifestations avec actes

Ortar N., « Les habitants de la baie de San Francisco face au développement durable : pour une anthropologie du quotidien », Actes du 1er congrès de l’AFEA 2011 : connaissances no(s) limit(es), 2012, http://afea2011.sciencesconf.org/browse/author?authorid=192188

Ortar N., « Job mobility versus residential mobility : why work far away from home ? », Proceeding from the conference “Home and urbanity”, Centre for housing and welfare, 2008, pp. 215-226.

Ortar N., « Le paradoxe de l’ancrage et de la mobilité en zone rurale et périurbaine », in Bonnet L., Bertrand L., (textes réunis par), Mobilités, habitat et identités, INED, coll. "Documents de travail", 2005.

Ortar N., « Territoire d’origine et migration : la construction identitaire des résidents secondaires en France et en Russie », Actes du colloque Identité(s), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2004, p. 195-206.

● Recensions d’ouvrage et note critique

Ortar N., « La campagne, le patrimoine et les citadins », Ethnographiques.org, 2, 2002, 8

Ortar N., « Christian Bromberger et Alain Morel (sous la dir.), Limites floues. Frontières vives, Paris, Editions de la Maison des sciences de l’homme, 2001 », Gradhiva, 32, 2002, p. 119-122.

Ortar N., « Stephen Lovell, Summer folk. A history of the dacha, 1710-2000, Ithaca-Londres, Cornell University press, 2003”, Cahiers du monde russe, 44/4, oct-déc, 2003, p. 819-821.

Ortar N., « Yvan Droz et Valérie Miéville-Ott (sous la dir), On achève bien les paysans. Reconstruire une identité paysanne dans un monde incertain, Georg éditeur, Genève, 2001 », L’Homme, 169, 2004 ? p. 299-300.

Ortar N., « Georges-Hubert de Radkowski, Anthropologie de l’habiter. Vers le nomadisme, Paris, PUF, 2002 », L’Homme, 169, 2004, p. 253-254.

Ortar N., « La mémoire des villes nouvelles, Ethnologie française, 2003/1 », L’Homme, 170, 2004, p. 317-318.

Ortar N., « Jacques Brun, Jean-Claude Driant et Marion Ségaud (Sous la dir), Dictionnaire de l’habitat et du logement, Paris, Armand Colin, 2003 », Ethnologie française, XXXV, 1, 2005, p. 169-170

Ortar N., « Béatrice Collignon, Jean-François Staszak (sous la dir.), Espaces domestiques. Construire, habiter, représenter, Rosny-sous-Bois, Editions du Bréal, 2004 », Ethnologie française, XXXVIII, 4, 2011, p. 337-338.

Ortar N., « Michelle Dobré et Salvador Juan (sous la direction), Consommer autrement. La réforme écologique des modes de vie, Paris, L’Harmattan, collection Sociologie et environnement, 2009, 317 p. », Natures Sciences Sociétés, 19, 2011, p. 183-199.

Ortar N., « Ronan Hervouet, Datcha blues. Existences ordinaires et dictature en Biélorussie, Paris, Belin, 2009, 207 p. », L’Homme, N° 200, 2011, p. 276-277.

Ortar N., « Catherine Bonvalet, Céline Clément, Jim Ogg, Réinventer la famille. L’histoire des baby-boomers, Paris, PUF, 2011 », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, mis en ligne le 06 février 2012, consulté le 27 juin 2012. URL : http://lectures.revues.org/7463

Ortar N., « Elizabeth Shove, Mika Pantzar, Matt Watson, The Dynamics of Social Practice. Everyday Life and how it Changes, Oxford, Sage, 2012 », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, mis en ligne le 16 octobre 2012, consulté le 16 octobre 2012. URL : http://lectures.revues.org/9511

Ortar N., « Jean-François Bert, L’atelier de Marcel Mauss. Un Anthropologue paradoxal  », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2013, mis en ligne le 08 février 2013, consulté le 08 février 2013. URL : http://lectures.revues.org/10617

Ortar N., « Philippe Hamman, Maurice Blanc, Cédric Duchêne-Lacroix, Tim Freytag et Caroline Kramer (dir.), Les mobilités résidentielles à l’aune de la multilocalité  », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2015, mis en ligne le 05 janvier 2015, consulté le 05 janvier 2015. URL : http://lectures.revues.org/16603

● Rapports de recherche

Ortar N., Boudreau J.A., Vincent-Geslin S., Ribeiro C., Bonnel P., Morency C., Pochet P., Licaj I., Bouzouina L., Martin T., Verreaul H., Évolutions des pratiques de mobilité et du rapport à l’automobile chez les jeunes. Une comparaison Lyon-Montréal, Rapport final pour le Forum Vies Mobiles, décembre 2015, 224 p.

Ortar N., André M., Bouzouina L., Contreras C., Drouilleau F., Ducourant H., Jouve N., Lejoux P., Meissonnier J., Mortain B., Nicolas J.-P., Pasquier A., Quételard B., Toilier F., Vaillant L., Vignal C., Les stratégies d’adaptation des ménages face à la transition énergétique : une comparaison entre les métropoles de Lille et de Lyon, Rapport final pour l’ANR Villes durables 2010, avril 2014, 190 p.

Goyon M., Lejoux P., Ortar N., Dépendance automobile et territoires périurbains : de nouvelles perspectives ?, Rapport final pour l’ADEME, juillet 2010, 116 p.

Crozet Y., J.L. madre, M. Glachant, N. Ortar, V. Kaufmann, M. Goyon, S. Vincent, L. Hivert, E. Boucq, J.L. Wingert, Pétrole, mobilité, CO2 : Les politiques publiques et l’automobilité face à la variation des prix du pétrole, PREDIT, mai 2010, 246 p.

Lejoux P., Ortar N., Vanco F., Bibliographie « Ménages périurbains et dépenses énergétiques, Agence d’Urbanisme de Lyon, Lyon, décembre 2008.

Legrand C., Ortar N., Caractéristiques de la surmobilité professionnelle en périurbain. Incidence sur les transports et le logement, rapport CERTU, Sept. 2008.

Legrand C., Ortar N., La surmobilité professionnelle est-elle durable ?, Rapport pour l’ADEME, Juin 2008.

Fubini A., Lemaire X., Mandinaud V., Ortar N., Pileri P., Ravazzi S., Pucci P., Sutto L., Taverne D., Rudolf F., Vallin A., Zittoun P., Mesurer l’action publique, un nouvel enjeu de gouvernance ?, CNRS - PICUD, PUCA, Sept. 2007.

Ortar N., Bossuet L., Multirésidence et périurbanisation : l’utopie rurale, PUCA, Juin 2005.

Chevreau C., Coffre N., Delbos G., Martin A., Ortar N., Métiers et techniques : de la transmission à la « patrimonialisation », Mission du patrimoine ethnologique, Mai 1997.

Cicé C., Ortar N., Phelouzat-Perriquet N., Les résidents secondaires nouvelles orientations, tome II : Bibliographie analytique, DATAR, Mars 1995.